intrusions-données-informatiques

Protégez vos données d’entreprise contre les intrusions.

Du fait de la transformation numérique, les entreprises produisent de plus en plus de données informatiques. De ce fait, elles doivent mettre en oeuvre un système d’hébergement fiable et sécurisé afin de protéger les données contre la copie, le vol, les falsifications ou la destruction. En effet, nombre de pirates informatiques tentent de s’introduire dans le système d’information des entreprise afin de subtiliser des informations dans le but de les revendre ou de les exploiter pour nuire à l’entreprise. Le vol de données est un préjudice important pour les professionnels et peut avoir des conséquences financières et juridiques. Il est de la responsabilité de l’entreprise de protéger son système informatique contre les intrusions.

Les tentatives d’intrusion concernent toutes les entreprises.

Les services d’état recensent chaque année près de 1000 tentatives d’intrusions dans les systèmes informatiques d’entreprises. Les cybercriminels ont pour but de consulter, détruire ou voler les données sensibles (fichiers clients, coordonnées des employés, brevets, documents, contrats…). Toutes les entreprises sont concernées par cette menace, quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activité. Les cybercriminels ne reculent devant aucune méthode afin de s’introduire illégalement dans le système informatique : enquête sur les collaborateurs, piratage des postes de travail et des serveurs, ingénierie sociale… Les tentatives d’intrusions peuvent être évitées grâce à des moyens techniques et la mise en oeuvre d’une politique de prévention auprès des collaborateurs afin de les informer des risques et des moyens employés par les cybercriminels.

Des intrusions de plus en plus fréquentes et difficiles à détecter.

Selon Vincent Marfaing, vice-président en charge de la cyber-sécurité chez Thales, le vol de données d’entreprise est une pratique de plus en plus répandue chez les cybercriminels. En effet, la plupart des TPE et PME sont encore mal protégées contre les intrusions. De plus, l’espionnage informatique est souvent indétectable, ce qui entraîne les professionnels à minimiser les risques et l’ampleur des attaques subies. « Les attaques les plus réussies sont celles qui ne laissent pas de trace. En moyenne, il faut au moins un an à l’entreprise pour s’en rendre compte », déclare François Lavaste, PDG d’Arkoon et Netasq, une entité de Cassidian Cybersécurity. Il se peut que des cybercriminels se soient déjà introduit dans votre système informatique sans que vous en ayez conscience.

Quelles sont les méthodes des cybercriminels ?

En terme de méthode d’intrusion, les cybercriminels utilisent le plus souvent l’ingénierie sociale, qui ne requiert pas nécessairement de grandes compétences en informatique. Il s’agit de piéger les employés avec des emails de phishing afin de les inciter à révéler des informations sensibles ou à délivrer des mots de passe confidentiels. Ces informations sont ensuite utilisées par les escrocs pour accéder aux données de l’entreprise. Les cybercriminels les plus aguerris exploitent les failles de sécurité des systèmes d’exploitation, logiciels ou programmes utilisés par l’entreprise. Ces intrusions sont plus difficiles à contrer et nécessitent la mise en place de systèmes de sécurité adaptés. La mise à jour régulière des logiciels constituent une première étape décisive pour la protection des données.

La mobilité favorise les risques d’intrusion.

La protection informatique des entreprises doit prendre en compte les nouvelles pratiques des usagers. De plus en plus de travailleurs optent pour le télétravail ou accèdent aux données d’entreprise depuis un poste distant ou des appareils mobiles tels que les smartphones ou les tablettes. La multiplication des terminaux ayant accès aux données d’entreprise est un facteur de risques. L’accès aux ressources doit être gérer de façon stricte afin d’éviter les fuites de données. D’autre part, le risque de vol de données est plus important lors des échanges. Les transferts d’informations doivent donc être effectués de façon cryptée et sécurisée. Un environnement informatique fiable et protégé permet d’échanger les documents stratégiques en limitant les risques d’intrusions.

Protéger votre entreprise contre les intrusions.

Il est indispensable pour les entreprises de mettre en oeuvre un système d’hébergement des données efficace contre les tentatives d’intrusions. Si la prévention contre le vol de données passe par la formation des collaborateurs et la maintenance des postes de travail, il vous faut également stocker vos données de façon fiable et sécurisée. Le serveur CBlue constitue une solution adaptée aux problématiques de sécurité informatique des TPE et PME et assure la protection des données contre les intrusions.

  • Un cockpit de pilotage simple d’utilisation permet une meilleur gestion des accès aux données.
  • Un système de sauvegarde automatique assure la disponibilité des données en toute circonstance.
  • Une assistance informatique disponible permet une intervention rapide en cas d’incident.
  • La sécurisation des postes informatiques limite les failles de sécurité et les pertes de données dues aux virus.
  • Le monitoring permanent du serveur permet de détecter les tentatives d’intrusion et de garantir la fiabilité du système.
  • Des tests d’intrusion réguliers assurent une protection maximale.
  • Le pare-feu intelligent Blue Shield bloque toutes les tentatives d’intrusion.
  • Une protection contre les virus et malwares vous protège contre les infections et l’espionnage industriel.